Mais c'est évident que l'on ne peut pas donner aux jeunes de 16 ans qui sont plus matures leur majorité et dire aux autres qu'ils doivent attendre leurs 18 ans pour avoir leur majorité (il y aurait des révoltés dans la gang).
En Somalie, la sécheresse est tellement sévère que beaucoup de familles sont contraintes de quitter leur maison et leurs proches en quête d'eau.
Peut-être que le meilleur moyen de s'exprimer serait le doit de vote.Pour en revenir au sujet principal, je crois que les jeunes devraient attendre de ne plus avoir le nombril vert avant de dire qu'ils veulent avoir leur majorité.Je suis contre car de nos jours les jeunes de 16 ans ne sont matures du tout!Je pense qu'à 16 ans on est apte à savoir mais pas pour tout le monde malheureusement, alors je ne sais pas trop mais l'avenir nous appartient.Je dois faire une débat sur ce sujet.Le droit de vote à 18 c'est déjà trop juste pour certains et il y a assez d'accidents sur les routes.Pour certains, la majorité à 18 ans est déjà bien trop tôt!Je suis contre parce que les jeunes à cet âge ne sont pas assez matures.Pour ma part, je trouve qu'abaisser le droit de vote à l'âge de 16 ans serait bénéfique.De plus la prison permet à certaines personnes d'apprendre de nouvelles techniques de vols, de nouveaux.



On doit apprendre à s'assumer avant de revendiquer notre majorité.
Fanny, 16 ans, Paris Vraiment contre déjà à 18 ans c'est un peu jeunot pour certains, alors 16 ans!
Je suis conscient que même si cette question est abordable, la réponse du gouvernement on la connait tous, mais bon à eux de réfléchir sur la définition du citoyen.
Ne serait-il pas possible d'établir une sorte de "test de maturité car chacun est différent et mature à un âge différent?!
En resumé: majorité à 16 ans, oui - "teste de mentalité non (non conforme à l'article 1 des droits de l'homme) - droit de vote, oui - cours d'éducation civique, juridique et sociale plus poussés vers la politique pour intéressé les nouveaux électeurs.Moi, je dis oui, car si les personnes âgées, qui perdent un peu la tête ou qui sont très influençables notamment par les médias, ont le droit de voter, alors pourquoi pas des jeunes immatures comme le disent certains.A seulement 20 ans, Boyan Slat a trouvé une solution pour nettoyer les océans.Chaque élève reçoit un petit boîtier électronique dont la présence est détectée casino mansfield automatiquement par une application installée sur le smartphone ou la tablette de l'enseignant.De plus, il ne sera fait aucune distinction fondée sur le statut politique, juridique ou international du pays ou du territoire dont une personne est ressortissante, que ce pays ou territoire soit indépendant, sous tutelle, non autonome ou soumis à une limitation quelconque de souveraineté.Donc cela permettrait de baisser légérement la déliquance (thème qui plait tant à JM, qui veut mettre l'armée partout, aujourd hui l'armée, demain l'arme nucléaire?).La majorité à 16 ans permettrait de responsabiliser les délinquants car ils subiront le contrôle social (police, justice) et donc seront plus punis juridiquement.Ensuite ils pourront porter des jugements.Le fait de leur donner des droits, leur communiquerait d'avantage d'intérêt pour le monde qui les entoure.Nous vivons dans une société ou l'on préconise la facilité, le plaisir.Déjà à 18 ans pour certains c'est trop jeune.

Marie 18 ans Québec, salut, vous dites que à 16 ans on est pas assez murs pour pouvoir voter.