Le plancher bas de lhabitation, celui du rez-de-chaussée, est en général en béton armé.
J'ai reçu plusieurs questions concernant la délicate remontée du fil de la canette.
Ainsi, toute la construction toiture, murs, tous les planchers repose sur le même sol dur, celui des fondations.
Le poids des différents éléments de la construction, toiture, murs, planchers cest-à-dire «les charges» doit être transmis jusquau sol dur, capable de le supporter.
Faire remonter le fil de la canette.Les treillis soudés à mailles carrées sont, eux, destinés aux dallages en béton, là où il ny a pas de poutrelle.Il faut démonter le mécanisme de la canette : notez bien la position des pièces holland casino ladies night que vous enlevez pour pouvoir les remettre.Les fils plus gros doivent donc être placés perpendiculairement aux poutrelles, pour les relier entre elles (et donc les fils plus fins, parallèlement aux poutrelles).Pour le plancher de lhabitation, vaut-il mieux un hourdis sur vide sanitaire ou dallage sur terre-plein?2/ Le support de canette a deux encoches : faire passer le fil dans la 1ère située vers lavant, le tirer vers larrière jusquau fond de la fente, et le faire repasser dans la 2ème encoche.



Surtout ne pas tirer!
La solution est de faire reposer le plancher du rez-de-chaussée, lui aussi, sur les murs, sans contact avec le sol de surface.
Si la canette ne bouge plus, c'est sans doute qu'il y a un bout de fil coincé dans son mécanisme.
Cest la technique du plancher hourdis sur vide sanitaire.Plus il est petit, plus il est nuisible car moins on le voit!Mais quen est-il pour le plancher bas, celui du rez-de-chaussée?Ce nest donc pas les sections des aciers qui sont essentielles, mais bien la façon dont ces aciers seront placés.Si l'aiguille se coince, en position basse, c'est qu'il y a du bourrage autour de la canette.Les angles sont des points faibles, là aussi il faut ajouter des barres de liaison en L largement dimensionnées pour quelles assurent cette continuité.Si le fil d'aiguille est normal sur le dessus de la couture mais fait des boucles sur le dessous.Il ny a donc pas de vigilance particulière à avoir au niveau de la fourniture.Le vide entre les poutrelles est comblé par des entrevous (appelés hourdis, ou parfois, dans le jargon des chantiers, marmite à cause de leur forme) qui nont pas de fonction porteuse, qui sont seulement un remplissage.On aura donc : Dune part tous les murs, toiture et plancher de létage qui reposeront sur les fondations, là où il y a un sol dur et résistant, Dautre part le sol du rez-de-chaussée posé en surface, là où le sol est meuble, sans résistance.Et en tout premier lieu, il faut veiller à la continuité de la structure en acier.